Les Humanités Digitales: un shaker pour servir les cocktails du savoir de demain

C’est dans le cadre des journées bordelaises 2013 des Humanités Digitales (3-4 avril) que j’ai proposé cette métaphore rapidement twittée par Olivier LeDeuff. En effet, à mon sens, après deux générations de travaux entre Humanités, puis Sciences Sociales, et informatique, le succès fulgurant du nom Digital Humanities indique non pas tant l’émergence d’un nouveau champ d’études, mais le marquage institutionnel fort BG6Z_9kCIAEh92Rd’un tournant épistémologique. Depuis l’énonciation du terme (par oral en 2001, par écrit en 2005 dans le Companion to the Digital Humanities), nous sommes à mon sens en train de traverser une vingtaine d’années de transition culturelle.

J’ouvre le pari que, tels des M. et Mme Jourdain, nous auront réalisé à la fin de la traversée que les Humanités (SHS tout compris) seront devenues digitales: le qualificatif tombera par évidence.

C’est bien ce qui inviterait à penser à des doctorats avec mention DH, plutôt qu’à des doctorats en DH. Ou à créer des crédits de master en spécialisation DH, plutôt que des master en DH. Il s’agit d’accompagner la transition de tous, plutôt que de créer un nouveau champ.

C’est dans cet esprit que s’est ouvert à l’Université de Lausanne le LADHUL, Laboratoire des cultures et humanités digitales de l’Université dCapture d’écran 2013-04-07 à 12.42.23e Lausanne, comme plateforme interfacultaire (description et inscription ici).

C’est dans cet esprit que l’équipe bordelaise, sous l’égide de Valérie Carayol, a rassemblé 8 laboratoires pour lancer une dynamique Humanités Digitales: l’accueil fut magnifique pour ces journées d’avril, un grand merci! Les vidéos et slides seront bientôt à disposition online. Site du colloque: http://www.msha.fr/ihdb/je2013/

Vive les Humanités Digitales, shakers d’aujourd’hui pour les cocktails du savoir de demain!

 


Claire Clivaz

Claire Clivaz is Head of Digital Enhanced Learning at the Swiss Institute of Bioinformatics (VITAL-IT, Lausanne, CH) and belongs to an interdisciplinary team that started the Digital Humanities in Switzerland since 2011. She is also a member of the LADHUL (www.unil.ch/ladhul). This blog assumes to developp opinions and discussions on all the events and problematics around the Digital Humanities, particularly in the French speaking aerea.

Claire Clivaz est Head of Digital Enhanced Learning à l’Institut Suisse de Bioinformatique (Lausanne, CH) et appartient à une équipe interdisciplinaire qui a lancé les Humanités Digitales en Suisse depuis 2011. Elle est membre du Ladhul (www.unil.ch/ladhul). Ce blog se propose de présenter et développer des sujets de discussions sur les événements et problématiques touchant aux Humanités Digitales, notamment dans l’ère linguistique et culturelle francophone.

More Posts - Website

Une réflexion sur « Les Humanités Digitales: un shaker pour servir les cocktails du savoir de demain »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *